Qu’est-ce que l’hypnose: L’hypnose est un phénomène naturel, sécuritaire, accessible à tous et prouvé scientifiquement comme étant extrêmement efficace. Nous expérimentons cet état plusieurs fois par jour, lorsque nous sommes concentrés sur un travail, une lecture, dans la lune, pendant la conduite automobile ou durant d’autres activités favorisant l’attention. Et aussi particulièrement au moment juste avant de s’endormir ou de se réveiller. Cet état se traduit par une grande concentration, une distorsion du temps, c’est ce qu’on appelle un « état modifié de conscience ».

L’hypnologue et au moyen d’outils venant principalement de l’hypnose Éricksonnienne et Humaniste, vous guidera pour vous permettre de retrouver cet état qui vous appartient et qui vous ouvrira les portes du changement et du mieux-être.

Hypnose Éricksonienne:

L’hypnose Éricksonienne est une approche thérapeutique basée sur les enseignements de Milton Erickson. Ce psychiatre et psychologue américain a montré à quel point l’inconscient de chaque individu était capable de répondre de façon adaptée aux différentes situations auxquelles il est confronté. L’objectif de l’hypnose Éricksonienne est donc de favoriser la mobilisation de l’inconscient grâce à l’hypnose pour faciliter la résolution des problèmes rencontrés, y compris les pathologies. L’hypnose Éricksonienne prend en charge toutes sortes de maladies et pas uniquement les maladies psychiatriques (TOC, dépression, angoisse, phobies…).
Contrairement à « l’hypnose de foire », l’hypnose thérapeutique est une approche souple et non directive, faisant appel à toutes les facultés créatrices et réparatrices de l’inconscient pour trouver la meilleure solution à un problème donné.

En fonction de la personne, du cas et du contexte, c’est une thérapie brève. La plupart des problématiques sont abordées en 3 à 10 séances même pour des problèmes lourds et, cela sans « rechute » ou « substitution de symptôme. Grâce à cette rapidité de résolution du problème, l’hypnose, contrairement à d’autres approches ne crée pas de liens de dépendance vis-à-vis du praticien.

L’outil de l’hypnose Éricksonienne: l’inconscient.

L’inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l’état hypnotique doit permettre de coopérer. L’inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L’hypnose Éricksonienne a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande. Voici une citation d’une conférence que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 :

« Vous ne contrôlez pas le comportement d’une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l’utilisant, vous aidez les patients en le dirigeant de telle façon qu’il rencontre leurs besoins; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

Hypnose Humaniste:

L’outil de l’hypnose Humaniste: La super conscience

En Hypnose Humaniste: Il y a donc bien un « état modifié de conscience », avec la possibilité de produire tous les phénomènes connus de l’Hypnose, mais grâce à davantage de conscience (et non plus par mise dans l’inconscience). On parle alors d’état de « conscience augmentée ».

Cet état de conscience très particulier est agréable, plus « léger » (physiquement, en ressenti), il ne laisse pas la personne engourdie ou « pâteuse », mais dynamisée et pétillante.
Au lieu d’augmenter la cassure naturelle qui existe entre le conscient et l’Inconscient pour rendre la personne inconsciente, l’induction hypnotique Humaniste permet à la personne de « gommer » la faille qui sépare conscience et inconscience.

Dans le cadre de certains traitements lourds, l’hypnose permet une action sur la capacité du corps à mieux gérer et à diminuer les effets secondaires (chimiothérapie, …).
Contrairement à « l’hypnose de spectacle », l’hypnose thérapeutique est une approche souple et non directive, faisant appel à toutes les facultés créatrices et réparatrices de l’inconscient de la personne pour trouver la meilleure solution à un problème donné.

En fonction de la personne, du cas et du contexte, c’est une thérapie brève. La plupart des problématiques sont abordées en 3 à 10 séances même pour des problèmes lourds et, cela sans « rechute » ou « substitution de symptôme. Grâce à cette rapidité de résolution du problème, l’hypnose, contrairement à d’autres approches ne crée pas de liens de dépendance vis-à-vis du praticien.